questiondemode

question mode

21 juin 2006

animation

sans_titre___26

Quelque chose cloche chez moi. A la belle saison, le regard des hommes se détourne au fur et à mesure que ma garde robe devient estivale. Je déprime. Je viens de passer en revue mes maillots de bain : grège, beige, châtaigne. Il faut que j’ose et quand j’ose c’est noir et blanc. Cet été je rêve de quitter mon costume de trentenaire invisible. Je veux être une vraie FEMME ! Que faire? Le temps presse, j'ai déjà réservé pour juillet une petite location à Quibron.

.

Béatrice B.

.

yvonne_vous_r_pond1

.

Chère Béatrice,

.

Avant tout, souvenez-vous d’une chose : le maillot de bain ne fait pas la femme mais il y contribue fortement. N'oubliez pas, non plus, que ce qui vous précède sur la plage n'est votre esprit mais votre poitrine, quelle qu'elle soit. Brigitte serait-elle devenue Bardot sans son bikini vichy ? Sue Helen se serait-elle attirée les faveurs de ce salaud de Jr sans son une pièce bleu pétrole lamé ? Boys, boys, boys serait-il devenu un hit sans la joie débordante de Sabrina ? Non, bien sûr. Si je n'étais pas dotée de cette délicatesse qui fait merveille dans les dîners en ville, Béatrice, je vous dirais que l’heure a sonné pour vous de déballer la marchandise.

.

D’abord, pariez sur les couleurs vives, les plus aveuglantes possible. L’objectif est simple : éblouir l’animal, l’homme, pour mieux détourner son attention d’éventuels défauts, le mot étant ici à prendre avec de gros guillemets. Car, après tout nous sommes entre nous, que celle qui n’a jamais eu la fesse en berne et la cuisse à la dérive me jette sa première culotte gainante ! Les complexes rangés dans votre sac de plage coordonné, osez donc le psychédélisme d’un micro bikini, l’œil aguicheur et la moue farouche. Mais, déjà, je vois le doute s’immiscer en vous, Béatrice. Alors, soyons franches, vous n’êtes et ne serez sûrement jamais cette créature de rêve, peroxydée, grisée et grillée par les sunlights. Soit. A cela je réponds simplement que la séduction est un état d’esprit avant d’être un 90-60-90. L’important n’est pas d’être belle, simplement de le croire très, très fort. Alors, un peu d’imagination que diable ! Et si vous n'arrivez pas à choisir un maillot, il vous reste les plages naturistes.

.

.

bitsi_bikinivery_bitsi

.

JG4B (JASPER GOODBALL 4 BIKINI)

.

Le prix du rêve : 261,85 €* (*certes à ce prix-là vous pourriez acheter un Ipod Nano mais, c'est bien connu, ce genre de bidule n'amuse pas longtemps les hommes, en tout cas pas ceux qui nous intéressent)

Posté par 4chroniqueurs à 16:19 - Yvonne vous répond - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire